• marrakech01
  • marrakech02
  • marrakech04
  • marrakech05
  • marrakech06
  • marrakech07
  • marrakech08
  • marrakech09
CATEGORY Architecture
LOCATION MARRAKECH, MOROCCO
CLIENT CEDRE FINANCE
PROGRAM MULTIPURPOSE COMPLEX INCLUDING LUXURY HOTEL, HOUSING, SHOPPING MALL, OFFICES AND LANDSCAPE DESIGN
SURFACE 69 000 M²
DATE 12/2008

Identity transfert

L’intensité et la profondeur des paysages marocains tissent dans la mémoire de ses habitants et de ses visiteurs des images incontournables.

Le sens d’appartenance de ces images au contexte culturel Marocain nous a donné la liberté de les emprunter pour ce projet afin d’accentuer l’identité de la ville.

L’emplacement prestigieux le long de l’Avenue Mohamed VI est propice aux multiples vocations de ce nouveau projet : une nouvelle grande place commerciale sur deux niveaux, un Hôtel, des résidences hôtelières, des appartements, des villas/penthouse indépendantes au dernier niveau, avec de grands jardins privatifs, une série de services exclusifs dont un restaurant panoramique avec une vue imprenable vers l’Atlas.

L’idée du projet est d’emprunter une des images les plus iconique du paysage marocain : l’oued.

C’est avec une végétation luxuriante, de la fraîcheur, des cours d’eau que nous avons défini le grand jardin intérieur du projet.

Ce jardin majestueux se dresse sur cinq étages, aménagé dans la tradition des jardins intérieurs de la ville.

Les feuillages et les fleurs filtrent la vue pour donner un caractère intime et privé aux appartements et à l’hôtel et maintiennent la sensation sublime d’habiter une maison indépendante, avec un vrai jardin.

Depuis l’avenue Mohamed VI et depuis chaque rue latérale nous pouvons accéder à la grande galerie commerciale à double hauteur du rez-de-chaussée ou descendre avec une rampe douce jusqu’à la place commerciale du rez-de-chaussée bas. Les commerces, les terrasses de l’hôtel et des cafés, s’organisent autour du jardin intérieur, le nouveau lieu privilégié des rencontres dans la ville.

Différentes zones, comme des oasis composées de végétation basse et fleurie, rythment la séquence des boutiques et des vitrines dans un cadre prestigieux; de grands arbres et des palmiers s’élèvent vers le R+1 pour ne pas gêner la visibilité commerciale de l’ensemble.

Ces grands arbres filtrent la lumière du soleil et projettent au sol un jeu complexe d’ombre et de lumière, tout en abritant des rayons du soleil.

Les façades extérieures du complexe se dressent verticalement en formant un grand monolithe en pierre qui reprend les tons ocre de la terre marocaine. Elles sont parallèles aux façades des bâtiments voisins, dans la recherche d’une écriture urbaine cohérente.

Sur cette façade en pierre très lisse nous avons voulu exprimer un autre thème majeur de l’architecture traditionnelle marocaine : les vérandas en bois.

Ces vérandas constituées de lames de bois abritent des terrasses protégées du soleil; au calme de ces lieux privilégiés, quelques bougainvilliers retrouvent un habitat propice. Des ouvrants dans les lames permettent d’ouvrir des vues et créent une animation en façade.

La densité des vérandas change d’une façade à l’autre et caractérise ainsi chacune des façades du complexe, selon leur exposition solaire.

Tous les espaces à vivre du projet sont basés sur l’idée d’un certain luxe contemporain, exprimé par la diversité, le confort, la simplicité.

Les appartements, les résidences hôtelières, les suites de l’hôtel sont traversants, donnant d’un coté sur le jardin avec des terrasses privées et de l’autre sur les vérandas en bois ou sur des fenêtres généreuses, côté rues.

Avec cette configuration, un principe élémentaire de ventilation permet la circulation naturelle d’air frais à l’intérieur des espaces.

Dans les espaces commerciaux, le critère du projet a été de garantir un maximum de flexibilité dans la modularité des espaces, avec des possibilités pour les grandes marques de se positionner sur deux étages et en double exposition.

L’identité des éléments du paysage et de l’architecture traditionnelle traduisent et recherchent ici l’exception : la pièce manquante qui s’efforce d’être digne des infinies beautés qui font de Marrakech l’un des trésors du Maroc.

Renderings: ARTEFACTORYLAB